Mariecuriosités : le dopage

 

  Le dopage                       

En France, le dopage est interdit. De nombreux athlètes se dopent avec de l’E.P.O, de la créatine ou de la nandrolonne. Les plus connus sont Marco  Pantani, Richard Virenque et Vandesbrouk (vélo), Joan Mulleg (ski de fond) et Edgards Davids (football). Comme vous l’avez remarqué le vélo est le sport où le plus d’athlètes se dopent. Mais en général les coureurs ne savent pas que leurs médecins les dopent en cachette. Il y a d’autres sports où l’on se dope comme le foot. De nombreux pays comme la Nouvelle-Zélande, l’Australie et l’Afrique du Sud autorisent le dopage. L’état français lutte contre le dopage car il a des effets secondaires mortels et dangereux pour la santé.

                                                                                                     Théo Rabouin  et Pierre-Louis Pillière

 

Le  dopage

   Le dopage est interdit en France. Les cyclistes, les coureurs sont ceux qui en ont le plus besoin. Il n’y a pas que le dopage. Mais on peut trouver aussi dans le milieu sportif : le tabac, l’alcool et la drogue. Le dopage c’est quand on se croit trop faible et que l’on veut devenir plus fort. Il y a de la poudre, des cachets, des gélules et des patchs.

   L’Angleterre l’autorise  pour son équipe Nationale de rugby.

                                                                                                                                         Romain  Hubert

 

 

 

 

 

 

Le dopage

Définition (Dictionnaire Hachette)

Utilisation d'une substance qui a pour effet d'augmenter les performances physiques d'un individu. Les produits utilisés sont dangereux, aussi sont-ils prohibés (interdits) dans les compétitions sportives.

Pourquoi le dopage ?

Pour augmenter ses performances au-delà de ses limites : bons résultats, médailles, faire plaisir aux entraîneurs et aux sponsors.

Les affaires célèbres :

Nous avons entendu parler d'affaires de dopage à la télévision et dans les journaux, surtout pour les jeux olympiques d'hiver 2002. L'année 1998 restera marquer par les scandales et les nombreuses révélations sur l'étendue du dopage en cyclisme. Cela a fait rentrer la justice dans le monde du dopage.

La lutte antidopage

Avant, le sportif dopé était coupable d'une tricherie, maintenant on pense d'abord à la santé de l'athlète et après à la tricherie. Le CIO (Comité International Olympique) est radicalement contre le dopage depuis 30 ans au nom des principes suivants :

   Protection de la santé des athlètes.

   Maintien de l'égalité des chances pour tous dans toutes les compétitions.

Julie Simon et Charlotte Kieffer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour au sommaire du journal